Salon des maires 2014: rendez-vous sur le stand FNCCR
24/10/2014 | Administrateur Energie 2007
Comme chaque année, la FNCCR et ses adhérents seront présents lors du Salon des maires (25, 26 et 27 novembre 2014, porte de Versailles). Nous serons ...
0 Réaction(s) › Lire

 
Haute-Marne : Directeur Général des Services (H/F)
› Participez
Valérie Bros à ERDF?
› Participez
Eclairage public: les salariés de GEG en colère
› Participez
La CGT d'EDF condamnée
› Participez
Décès accidentel de Christophe de Margerie, PDG de Total
› Participez
Retour 

Lampiris vise 100.000 clients en France d'ici 3 ans
Energies renouvelables | 2010-06-29 11:41:00 | Administrateur 'Energie 2007'
 
Créée en 2003, le fournisseur d'énergie verte wallon compte quelque 150.000 clients dans l'électricité et 105.000 pour le gaz, principalement des clients résidentiels et des PME. Lampiris achète de l'électricité d'origine renouvelable auprès de 150 sites (biomasse, éolien, photovoltaïque dont le grand parc photovoltaïque du port d'Anvers), électricité certifiée "verte" à la fois par la garantie d'origine et l'achat de certificats verts.

Dans l'entretien qu'il a accordé à Energie2007, Bruno Vanderschueren, cofondateur et administrateur délégué de Lampiris, rappelle ses objectifs dans l'hexagone: "100.000 clients, surtout dans le résidentiel, d'ici 3 ans". A ceux-ci, via une commercialisation plutôt orientée vers Internet ("nous ne ferons pas de démarchage au porte-à-porte"), Lampiris entend proposer une offre entièrement "verte". Or, les conditions du marché belge et du marché français diffèrent et le fournisseur belge n'entend pas pour l'instant acheter directement aux petits producteurs: "la législation française ne le permet pas, souligne Bruno Vanderschueren. Mais ce serait un grand plus de permettre aux fournisseurs d'acheter directement de l'électricité verte". En Belgique, l'achat d'énergies renouvelables est "ouvert à la concurrence".
Des amendements en ce sens ont été déposés par Yves Cochet (Verts) et Jean Dionis du Séjour (Nouveau centre) dans le cadre du projet de loi NOME mais n'ont pas été adoptés.

Lampiris pourrait donc recourir aux certificats verts mais aussi vendre aux consommateurs français de l'électricité d'origine renouvelable acquise en Belgique: "Le marché français est plus compliqué que le marché belge avec quelques barrières en termes de tarifs réglementés et une dynamique du marché" encore hésitante.

Lampiris, qui investit en Belgique dans des parcs éoliens et solaires, n'exclut pas d'investir en France dans la production d'énergies renouvelables, en developpant des "partenariats avec des producteurs indépendants".

L'autorisation ministérielle est attendue dans les prochains jours. L'offre commerciale sera lancée cet automne. Avec des Greeny en peluche?

Première vidéo :
Bruno Vanderschueren, cofondateur et administrateur délégué, présente Lampiris et les grandes étapes de la libéralisation des marchés de l'électricité et du gaz en Belgique.
 
0 Réaction(s)
Envoyer à un ami 


Nom *

  Prénom *
Email *   Pseudo *
Société *      
Commentaire *
  * Champs obligatoires
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS