Accueil : Blog

    Blog : consommons mieux !

jeudi 28 juin 2007

Concurrence: EDF doit faire de nouvelles offres

La plainte de Direct Energie (cf notre actu du 29 mai) a porté ses premiers fruits. Le Conseil de la concurrence vient en effet de demander à EDF de proposer dans les deux mois "une offre d'électricité en base aux fournisseurs alternatifs afin qu'ils puissent concurrencer de manière effective les offres de détail de l'opérateur historique sur le marché libre".

Comme Direct Energie ne dispose pas de moyens de production, elle doit s'approvisionner sur le marché de gros. Cela ne lui permet pas de faire des offres commerciales compétitives aux petits professionnels – notamment au regard des tarifs EDF Pro, alignés sur les tarifs réglementés. Pour Direct Energie, il y a là un effet de "ciseau tarifaire" qui lui porte préjudice. Le fournisseur alternatif reproche aussi à EDF de vendre à ses concurrents "l'électricité de base, essentiellement d'origine nucléaire, à un prix supérieur au prix interne qu'elle réserverait à ses propres clients". A quelques jours de l'ouverture complète du marché le 1er juillet, Le Conseil de la concurrence a ainsi pris des mesures conservatoires. Il a demandé à EDF de lui transmettre, dans un délai de deux mois, "une proposition de fourniture d'électricité en gros ou toute autre solution techniquement et économiquement équivalente permettant aux fournisseurs alternatifs de concurrencer effectivement, sans subir de ciseau tarifaire, les offres de détail faites par EDF aux consommateurs d'électricité sur le marché libre". EDF devra aussi négocier "un contrat transitoire d'approvisionnement en gros, d'une durée d'au moins un an, à un prix reflétant ses coûts complets de production". EDF s’y est engagé en séance. Une bouffée d'air pour Direct-Energie qui devrait ainsi être en mesure de proposer rapidement des offres compétitives.

Il s’agit, pour l’heure, de "mesures conservatoires à l'encontre d'EDF, dans l'attente (d’une) décision au fond".

Lire la décision du Conseil et le communiqué.

mercredi 27 juin 2007

Pour un droit de retour au tarif régulé

Mercredi 27 juin : Xavier Pintat, Sénateur de la Gironde et Président de la FNCCR, propose que la réglementation de la fourniture d’électricité et de gaz soit au plus vite modifiée en rendant l’exercice de l’éligibilité réversible.

En clair: permettre aux Français de tester librement le marché sans risque. Le consommateur d’électricité ou de gaz devrait ainsi pouvoir arbitrer, à tout moment, entre le service public local de fourniture d’électricité et de gaz au tarif réglementé, et les fournisseurs en concurrence sur le marché. Il faut laisser la liberté au consommateur de choisir, dans un sens comme dans l’autre.

Dans quatre jours, les marchés de l’électricité et du gaz seront ouverts à la concurrence. Ce sera, selon toute vraisemblance, un non-évènement. Donc un échec. Car, confrontés à l’instabilité structurelle des prix de marchés aussi bien pour l’électricité que le gaz, l’immense majorité des consommateurs optera très probablement pour la conservation des tarifs réglementés d’électricité et de gaz, dans le cadre du service public. Le fait que l’exercice de l’éligibilité soit irréversible ne peut qu’accentuer cet immobilisme.

Ainsi, en rendant le choix du marché irréversible… on tue le marché.

La solution proposée par Xavier Pintat a l'avantage de faire coexister harmonieusement le service public et le marché.

"Si la concurrence attire peu les particuliers, c’est peut-être pour des raisons financières : les offres ne sont pas forcément très attractives, a indiqué le Président de la FNCCR. Nous pensons aussi que le caractère définitif de l’abandon des tarifs régulés est un frein à tout mouvement. C’est pourquoi nous proposons la réversibilité du choix. Il s’agit de donner aux Français le droit de se tromper tout simplement. De leur donner la liberté de tester la concurrence et de revenir vers le service public s’ils le souhaitent. Cela donnerait de la fluidité au marché et lèverait cette chape de plomb absurde de l’irréversibilité."

lundi 25 juin 2007

Bien acheter son électricité et son gaz.

J-6 : le 1er juillet 2007, c’est demain (et c’est dimanche). Les marchés de l’électricité et du gaz s’ouvrent à la concurrence.

Lire la suite

 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du site RSS