Petit déjeuner débat: blockchain et smart grids: compte-rendu
15/02/2017 | Administrateur Energie 2007
Si vous avez raté notre petit déjeuner "blockchain et smart grids", le compte rendu vous attend. Cliquez ici pour le télécharger. ...
7 Réaction(s) › Lire

 
Méthodes commerciales photovoltaïque : encore du ménage...
› Participez
Enercoop donne un visage à la production
› Participez
Moins de sous pour les fossiles
› Participez
Enquête interne EDF: chute de la confiance
› Participez
Arnaque batterie condensateurs onse-cse.com
› Participez

Retour 

Compteur Linky : mesures dans le Tarn
Institutions | 2016-10-18 11:39:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Le Syndicat départemental d'énergies du Tarn a sollicité l'Agence nationale des fréquences pour mesurer les champs électromagnétiques créés par les compteurs Linky. Les résultats de cette étude ont été rendus publics, ce 18 octobre 2016, lors d'une réunion d'élus, à laquelle étaient invités des représentants d'Enedis ainsi que d'associations opposées au déploiement.

Dans ses études précédentes, l'ANFR faisait part de "faibles niveaux d’exposition relevés en laboratoire et chez des particuliers", indiquant "que la transmission des signaux CPL (c’est-à-dire grâce aux courants porteurs en ligne) utilisés par le [compteur] Linky ne conduit pas à une augmentation significative du niveau de champ électromagnétique ambiant." L'ANFR souligne que "les mesures effectuées à Le Sequestre confirment ces faibles niveaux d’exposition."

Les mesures ont été réalisées à 20 cm des compteurs ("ce n'est pas innocent, c'est très près"), et dans la bande de fréquence du CPL. Les niveaux obtenus dans la commune de Le Sequestre sont :

Rue Olympe de Gouges :
- Champ électrique 0,57 V/m (limite 87 V/m) ;
- Champ magnétique 0,046 μT (limite 6,25 μT).

Placette Jean Monnet:
- Champ électrique 0,75 V/m (limite 87 V/m) ;
- Champ magnétique 0,015 μT (limite 6,25 μT).

Ces niveaux sont "bien en-dessous des valeurs limites réglementaires" (6,25 μT pour le champ magnétique et
87 V/m pour le champ électrique), observe l'ANFR. "Ces mesures, tout le monde peut les refaire."

Au niveau national, une étude de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation) est également attendue, précise l'ANFR.

-------------

Cliquez ici pour télécharger la présentation (ppt) de l'ANFR,
Et ici, pour télécharger la note de presse.

 
0  Réaction(s)
Imprimer Envoyer à un ami 



Nom *

  Prénom *
Email *   Pseudo *
Société *      
Commentaire *
 
  * Champs obligatoires
 
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS