Territoire d'énergie
13/10/2016 | Administrateur Energie 2007
...
3 Réaction(s) › Lire

 
Arnaque batterie condensateurs onse-cse.com
› Participez
Prix fixe du MWh HT de gaz
› Participez
La facteur isole toujours deux fois
› Participez
Service public de la donnée: consultation
› Participez
Butagaz: nouveau site de stockage
› Participez
Petit déjeuner débat: blockchain et smart grids
"Blockchain et smart grids": le prochain petit déjeuner de l’énergie AARHSE-FNCCR aura lieu le 31 janvier 2017, à Paris.

La numérisation de l’énergie se poursuit avec l’irruption de nouvelles technologies qui questionnent fortement le modèle actuel.

La blockchain, base de données sécurisée et distribuée entre différents utilisateurs, permettant de valider des transactions, apparaît comme un important système de désintermédiation.

Dans l’énergie, la blockchain a déjà une illustration concrète à New York : avec Brooklyn microgrid, on achète de l’électricité solaire à ses voisins… A Lyon, Bouygues immobilier conduit un projet expérimental. Le sujet intéresse également Engie qui l’a évoqué lors du salon EUW16 à Barcelone.

L’émergence du sujet s’inscrit dans un changement d’appréhension du modèle énergétique, que traduit par exemple le nouveau cadre réglementaire de l’autoconsommation collective.

- Qu’est-ce que la technologie blockchain ?
- Quelle sont les logiques communautaires qui la portent ?
- Comment modifie-t-elle la chaine production et consommation d’énergie ?
- Fourniture, production, smart grids… : quelles applications en attendre ?

Pour répondre à ces différentes questions, l’AARHSE et la FNCCR ont réuni quatre intervenants:

- Claire Balva, Co-fondatrice (Blockchain France);
- Philippe Calvez, chercheur (Direction de la Recherche Engie);
- Timothée Duverger, Historien (économie sociale et solidaire);
- Olivier Sellès, Responsable Innovation (Bouygues Immobilier).

Cliquez ici pour télécharger le bulletin d'inscription.


----------------

Crédit photo : cc Flickr Marcos Gasparutti


 
2016-12-09 17:47:00 | Administrateur 'Energie 2007'   Lire


Morbihan énergies pionnier dans la certification des comptes
2016-12-09 17:06:00 | Administrateur 'Energie 2007'
 25 collectivités territoriales et groupements vont « intégrer l'expérimentation de la certification de leurs comptes » prévue par la loi relative à la nouvelle organisation territoriale de la république (NOTRe) du 7 août 2015.

C'est sur avis de la Cour des comptes qu'ont été désignés ces pionniers : 18 collectivités territoriales (10 communes, 6 conseils départementaux, 2 conseils régionaux), 6 établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre et 1 établissement public de coopération intercommunale. Un seul Syndicat sera donc engagé dans l'expérimentation : le syndicat départemental des énergies du Morbihan.

Comme les autres lauréats,
Morbihan énergies signera une convention avec le premier président de la Cour des comptes afin de préciser « les modalités de mise en œuvre, les intervenants et les moyens » de l'exercice. Dans ce cadre, le syndicat bénéficiera gratuitement à la fois d'un accompagnement par les juridictions financières (diagnostic, suivi d'audits sur les comptes) et d'une offre de services spécifiques délivrée par la DGFIP.

L'expérimentation débutera en 2017 et s'étalera sur cinq années.


0 Réaction(s) › Lire
Journal officiel du 5 décembre 2016
2016-12-06 14:24:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Journal Officiel du 5 décembre 2016

Réseaux
L
e décret n° 2016-1662 en date du 5 décembre 2016 est relatif à la mise en œuvre de dispositifs de comptage et de tarification sur les réseaux de transport et les réseaux publics de distribution de gaz naturel en application de l'article L. 452-2-1 du code de l'énergie.
"Publics concernés : gestionnaires de réseaux de transport et de distribution de gaz naturel ; Commission de régulation de l'énergie ; consommateurs de gaz naturel.
Objet : dispositifs de comptage et de tarification sur les réseaux de transport et de distribution de gaz naturel.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
Notice : le décret précise les modalités de mise en œuvre par les gestionnaires de réseau des dispositifs incitant les utilisateurs des réseaux à limiter leur consommation, notamment pendant les périodes où la consommation de l'ensemble des consommateurs est la plus élevée."

Electricité
Nous publions l'arrêté du 2 décembre 2016 pris en application de l'article 4 de l'arrêté du 13 mai 2016 pris en application de l'article R. 121-31 du code de l'énergie.
"Publics concernés : la Commission de régulation de l'énergie et Electricité de France.
Objet : modification de l'échéancier de remboursement du déficit de compensation au 31 décembre 2015 induit par le mécanisme de compensation des charges de service public de l'électricité.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
Notice : l'arrêté ajuste l'échéancier de remboursement du déficit de compensation accumulé jusqu'au 31 décembre 2015 via le dispositif de compensation des charges de service public de l'électricité, afin de tenir compte du déficit de compensation constaté par la Commission de régulation de l'énergie au titre de 2015."



0 Réaction(s) › Lire
Planète Oui en liquidation judiciaire
2016-12-06 11:45:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Par un jugement d'ouverture du tribunal de commerce de la métropole de Lille, daté du 21 novembre 2016, le fournisseur Planète Oui a été placé en liquidation judiciaire.

A cette date, le fournisseur disposait d'un portefeuille de l'ordre de 28.000 clients. Ceux-ci devraient continuer à être alimentés jusqu’au 31 décembre 2016. Si une reprise de l'activité est menée à bien, la fourniture d'électricité sera maintenue. Sinon...

Sinon, au moins pour les particuliers car nous sommes en période hivernale avec interdiction de coupures (en cas de non paiement), l'électicité devrait continuer d'être assurée, et... facturée? Sans doute pas, il s'agirait peut-être des pertes non techniques pour le GRD.

Cette liquidation judiciaire pose la question du fournisseur de dernier recours - procédure qui a d'une certaine manière été mise en oeuvre par la CRE avec la fin des TRV jaunes et verts (pour les sites n'ayant pas mis en concurrence, au 30 juin dernier).  





0 Réaction(s) › Lire
Energie: quelle transformation numérique des opérateurs?
2016-12-06 11:16:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Extraits des débats du petit-déjeuner BIP-Enerpresse du 6 décembre 2016, consacré à la transformation numérique des opérateurs énergétiques, avec Julien Teddé (Opéra énergie), Carole Vial (Total) et Philippe Vié (Capgemini).



Transformation numérique
Philippe Vié : "Tous les opérateurs ont entamé leur transformation digitale avec des variations géographiques : en Amérique, ce sont les réseaux et actifs de production, en Europe, sous l’impact de l’ouverture à la concurrence, c’est plutôt l’expérience clients. L’expérience clients a permis de réduire significativement les coûts – jusqu’à 30%. Mais, il y a un an, nous avons constaté que la transformation digitale des opérations et des business models était devenue prioritaire.
A présent, crise économique et efficacité énergétique obligent, il s’agit de générer de nouveaux streams de revenus : nouveaux services, éviter ou maîtriser la désintermédiation…"


Start-up
Philippe Vié : "Il importe de bien laisser les start-ups innover à l’extérieur. L’enjeu est de trouver les idées et les solutions nouvelles pour mes clients ou mes solutions internes. On a droit à l’échec dans le digital. Il faut se donner les moyens d’aller dénicher ces innovations à San Francisco, Bengalore, Hong Kong, Tel Aviv…"

Carole Vial : "Le groupe Total a une longue pratique de la digitalisation et de l’innovation, explique la digital officer workpractice and strategy. Nous avons la volonté d’accélérer et de nous ouvrir à des écosystèmes externes. Nous avons lancé un challenge Incubateur 4.0 à destination de start-ups. Les gagnantes seront incubées chez un partenaire afin de réaliser des prototypes : diagnostic à distance via des lunettes connectées par exemple. Un challenge similaire a été lancé dans le continent africain. Si nous avons les compétences en interne, ce type d’initiatives nous permet d’enrichir notre expérience et d’aller plus vite pour mener des projets.
Nous avons élaboré un cadre contractuel adapté aux start-ups : on ne peut pas leur demander 5 ans de bilan avant de commencer à travailler avec elles !"


Désintermédiation
Julien Teddé : "Courtier d’énergie est un nouveau métier en France et c’est un métier numérique. Il y a une digitalisation du business model actuel. Pour les utilities, il s’agit de commencer par faire signer des contrats en ligne ou facturer correctement (c’est une attente majeure des clients)."

Philippe Vié : "Quand des communautés se créent, avec des technologies de type blockchain, il y a une désintermédiation des opérateurs qui s’opère."

Carole Vial (Total) : "Avec le site fioulmarket, nous vendons du fioul en ligne, avec la crainte de nous « désintermédier » nous-mêmes. En fait, nous avons entre 70 et 80% de nouveaux clients."

Question de la salle : "pendant longtemps, avec un fournisseur unique, on a imposé au client une forme d’opacité des prix. Ne risque-t-on pas demain, avec la multi-désintermédiation, d’avoir un client qui soit de moins en moins informé, un analphabète énergétique ?"
Julien Teddé : "Il y a toujours chez le client un besoin de comprendre ce que l’on achète et de l’acheter à bon prix."


Données
Julien Teddé : "L’accès aux données est un besoin-clef. Il y a quelques années, un rapport parlementaire évoquait un green button à la française. Une récente délibération de la CRE (ndlr :
délibération du 16 novembre 2016, tarification des prestations réalisées à titre exclusif par les gestionnaires de réseaux de distribution d’électricité) va en ce sens, demandant aux fournisseurs la mise à disposition de données. La donnée ne doit plus être un élément de blocage."

Philippe Vié : "La CRE est consciente de l’existence d’un certain nombre de feins, à commencer par la protection de la vie privée. Il faut lever ces freins. Il n’y a pas de réticence chez les opérateurs historiques à délivrer les données. Ce n’est pas considéré comme un actif."

(ndlr : lol)

Julien Teddé : "Les données sont un actif pour les opérateurs historiques. La fin des TRV en a montré la valeur et il n’était pas simple d’y accéder. Au Texas, où il y a une forte concurrence, 7 millions de compteurs communicants, beaucoup d’énergies renouvelables connectées, il y a un Green button où le client peut donner ses données à un tiers. En 18 mois, il y a eu 1.800 demandes. C’est peu. En fait, pour ce partage, il faut remplir un questionnaire en 10 points sur internet. C’est un blocage. Il faut des process simples."

Philippe Vié : "Les nouveaux compteurs Linky et Gazpar vont installer la donnée au cœur des réflexions des opérateurs et des consommateurs. Ca installe la valorisation de la donnée au-delà de ce qui avait été imaginé."



0 Réaction(s) › Lire
Journal officiel décembre 2016 : gaz, élec, CEE, fournisseurs
2016-12-03 11:58:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Journal Officiel du 3 décembre 2016

Economies d'énergie
L'
arrêté en date du 20 octobre 2016 modifie l'arrêté du 22 décembre 2014 définissant les opérations standardisées d'économies d'énergie (rectificatif).

Industries
Nous publions l'avis relatif à l'extension de l'avenant à l'accord relatif au dialogue social dans la branche professionnelle des industries électriques et gazières en date du 19 février 2016.

--------------------------
Journal Officiel du 1er décembre 2016

Fournisseurs
Nous publions le décret n° 2016-1630 en date du 29 novembre 2016 relatif aux modalités de recouvrement du montant dû à l'Etat par les fournisseurs assurant la continuité de fourniture, à la fin des offres de marché transitoires de gaz et d'électricité.
"Publics concernés : fournisseurs d'électricité et de gaz naturel désignés par la Commission de régulation de l'énergie pour assurer la continuité de fourniture des clients qui n'auraient pas souscrit de nouveau contrat à la fin des offres de marché transitoires de gaz et d'électricité.
Objet : recouvrement du versement dû par les fournisseurs d'électricité et de gaz naturel désignés pour assurer la continuité de fourniture.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
Notice : le décret précise les modalités de recouvrement du versement que les fournisseurs désignés par la Commission de régulation de l'énergie pour assurer la continuité de la fourniture de gaz et d'électricité aux clients n'ayant pas souscrit d'offres de marché au 1er juillet 2016 se sont engagés à reverser à l'Etat durant la procédure de mise en concurrence qui a permis leur désignation."

CEE
L'arrêté en date du 9 novembre 2016 porte validation de programmes d'accompagnement en faveur des économies d'énergie pour les ménages en situation de précarité énergétique dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie.
"Publics concernés : porteurs des programmes, bénéficiaires et demandeurs éligibles dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie.
Objet : validation de programmes d'accompagnement en faveur des économies d'énergie pour les ménages en situation de précarité énergétique dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
Notice : le présent arrêté porte validation des programmes listés en annexe comme programmes d'accompagnement en faveur des économies d'énergie pour les ménages en situation de précarité énergétique dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie."

Nominations
Par décret en date du 29 novembre 2016 :
- Jeanne Auge, Jean-François Landel, François Lefort et Sylvie Mathon sont nommés inspecteurs de l'administration du développement durable ;
- Geneviève Besse, Eliane Le Coq-Bercaru, Florence Tordjman et François Duval sont nommés inspecteurs généraux de l'administration du développement durable.

Electricité
Nous publions la décision n° 12-38-15 du comité de règlement des différends et des sanctions en date du 17 octobre 2016 sur le différend qui oppose la société Eole Saint Jean Lachalm à Enedis, relatif aux conditions de raccordement d'une installation de production éolienne au réseau de distribution d'électricité.



0 Réaction(s) › Lire
Voir toutes les actualités
Guide: créer une station GNV ouverte au public
09/11/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) › Lire

Calvados: modernisation du cahier des charges de concession
29/01/2015 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) Lire
Cette brève paraît à la bonne date mais son contenu n'est pas à jour ! -> annulé en 2015 en raison des attentats du 13/11, le SMCL a été reprogrammé et se tiendra du 31 mai au 2 juin 2016. http://www.salondesmaires.com/le-salon/presentation-du-salon/







NDLR: On corrige l'illustration (pas la brève, qui était à jour), merci.
2016-09-09 16:11:03 | justineremarque › Lire
Le mélange des genres continue allégrement...
2016-09-08 16:16:41 | Régulateur › Lire
énergies renouvelables (pico hydraulique)
2016-04-06 18:01:30 | charles.verard@orange.fr › Lire
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS